• Derrière le rideau...

     

    Derrière ce rideau, déjà en filigrane,

    Derrière ce rideau, se dessine un visage

    Qu'on devine celui, blême, d'un enfant sage

    Dont la vie a trahi l'espérance profane.

     

    Derrière ce rideau, pleure l'isolement

    D'une âme exténuée sous des rides amères,

    Rideau, comme sa vie, grisaillant de poussière,

    Que la mort a trahi, berné en l'oubliant.

     

    Deux destins estompés, parmi nombre d'entre eux,

    Etouffés sous le voile de l'indifférence,

    Cette trop populaire et experte sentence

     

    Qui, comme un lourd rideau, plutôt qu'ouvrir les yeux,

    Nous fait souvent baisser lâchement nos paupières…

    Que de rideaux fermés occultant la misère!

     

    L.

     

     


  • Commentaires

    4
    Mardi 18 Octobre 2016 à 10:21

    Très bien écrit. J'aime ++++.

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 16:12

        Merci à vous pour votre visite et vos commentaires encourageants.

        Bien à vous.

        L.

    3
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 11:34

    Merci Patricia, toi qui nous a beaucoup manquée...!

    Très belle fin de journée à toi et gros bisous.

    L.

    2
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 20:46

    Coucou L,

    Le rideau, facile parfois de se cacher derrière juste pour voir sans être vu ou pour ne pas voir ce qui peut être vu!!!!

    Un sonnet qui nous plonge dans le trouble et dans le questionnement car peut-on être tour à tour devant et derrière ce rideau de vie!

    Merci pour le partage de cette émotion.

    Gros bisous L et à très bientôt et encore merci pour tes messages d'amitié.

    Patricia

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :