• Hymen émouvant

     

    Dans ce panorama de splendides couleurs,

    Se laisse deviner, au verso du couchant,

    Secrètement de l'aube l'éternel amant,

    Qu'un jour nouveau se lève en un lointain ailleurs.

     

    Entre ciel et terre, l'audace funambule

    D'un jeu de séduction mélangeant les lumières

    Alliera, au présent, le futur et l'hier,

    D'un hymen unissant l'aurore au crépuscule.

     

    Mon rêve d'absolu, d'allant vertigineux,

    Entre deux horizons, d'un émoi malhabile,

    Sans filet, chahuté, oscille sur ce fil

    Où toute perspective épouse ainsi les cieux.

     

    Promesse en suspension d'un pérenne bonheur,

    Qu'égrène, en s'approchant, le chant de la pendule,

    Pour cette heure où j'embrasserai le crépuscule,

    Pour ce jour qui se lève en un lointain ailleurs…

     

    L.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :