• Lune attique

     

    Mon dernier né : Lune attique

     

    De loin, je l'admirais. Son étrange sourire,

    Exerçant sur mon cœur une fascination

    D'emblée, semblait, aux vœux des lois de l'attraction,

    Vouloir interférer avec mon avenir.

     

    Gravitant gravement ainsi qu'un satellite,

    D'un allant sidéral au sidérant vertige,

    Son attrait démarré, d'une habile voltige,

    Aspira ardemment, mon essence spirite.

     

    Mais voilà que bientôt, d'un meurtrier mutisme

    Et m'affligeant dès lors de sa froideur hautaine,

    Elle paralysa, toute prière vaine,

    Jusqu'au moindre écho de mon langoureux lyrisme.

     

    Qu'as-tu osé me faire ô lunatique lune?

    Mes rêves les plus fous ont volés en éclats,

    En mouchetant le Ciel de mille et un carats,

    Au contraste effarant d'éternelle infortune.

     

    Et du réchauffement, soi-disant climatique,

    Définitivement aura fondu le miel

    De l'astre de mes nuits dans les hauteurs du ciel,

    Au même titre que les glaciers de l'Arctique.

     

    Ne m'acclimatant pas de son dédain de glace,

    J'erre depuis ce jour en un vide absolu,

    Sans tristesse, sans joie, et sans plus aucun but,

    Pataugeant à regret sans fin dans sa mélasse.

     

    L.


  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Juillet 2016 à 13:23

    coucou L,

    La lune est sans doute le seul astre à avoir un pouvoir mystérieux sur toutes les natures et même si on aimerait souvent la décrocher, elle reste inaccessible pour beaucoup d'entre-nous!!!

    Je ne connaissais pas cette ancienne région "d'Attique"! 

    J'espère que tu passes un bel été et que tu profites de ton nouveau chez toi.

    Bisous L et à très bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :