• Pleurer d'amour

     

    T'en reviens-tu pleurer d'amour,

    Sur mon invite sans bristol,

    Ceinte de tes simples atours

    Voilant tes nus d'une auréole.

     

    Dans l'inspiration haute, antique,

    D'une longue nuit prorogée,

    Laissons l'émotion, véridique,

    S'exhausser à son apogée.

     

    Laissons s'exacerber le charme,

    De ses ascendants ambitieux,

    Dans la trahison de nos larmes

    Plus explicites qu'un aveu.

     

    Fébrilement, aux frissons d'âme

    Alliant nos sensibilités,

    De nos émois perle et s'enflamme

    Un écho de félicité.

     

    La nuit nous sert en son essor,

    Aux complicités sans détour

    D'une retardataire aurore

    Qui nous verra... pleurer d'amour.

     

    L.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :