• Si reine...

     

    D'un dérapage dans l'écume

    Aux émotions sans amertume,

    Etait-elle rousse ou bien brune

    Cette sirène sous la lune?

     

    Une faute, qui nous incombe,

    Aussi leste qu'une colombe,

    Aura maté sa citadelle.

    Mais, mon Dieu, ô qu'elle était belle!

     

    Ses cheveux tressés avec art

    Auront semé, dans mon regard,

    L'opalescence de ses lignes

    D'une beauté non point indigne.

     

    Une victoire me laissant,

    D'un Cupidon compatissant,

    En mon cœur, la virile marque

    D'une blessure de son arc.

     

    Tel fut, pour ma part, le mirage

    Au sommet de son apanage:

    Un doux récit, sans narration,

    Vénérant sans fin le frisson.

     

    L.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :